Gpulse, une guitare électrique nomade : passer de l’idéation à l’action

Gpulse
Actualité
Entrepreneuriat

Dans le cadre de leur dernière année de formation, 5 apprentis du programme Ingénieur de spécialité Mécanique se sont challengés face à 28 autres équipes. Ils ont eu 3 mois pour présenter un projet d’innovation : une expérience unique de créer, de concevoir et de produire un prototype abouti ... et de se lancer dans l'entrepreneuriat !

Soutenus par des coachs, l’objectif était de les sensibiliser à l’entrepreneuriat et à la gestion de projet de produits innovants. Ils ont pu profiter également d’apports pédagogiques concrets dans les domaines de l'innovation et du brevet, de l’éco-conception, du marketing et de la communication, de l’étude de marché, de la commercialisation …

Ils ont défendu leur projet Gpulse, une guitare électrique nomade avec amplificateur intégré, devant un jury et se sont vu attribuer le Grand prix Innovation du jury et le Prix du public.

Entretien croisé avec Maxence FONTANA, Nicolas COPERET, Teva MARBAUD, Gaspard RAGUENEAU et John MADOIRE.

Quel est votre parcours académique ? 

Nous sommes un groupe de cinq étudiants, suivant un parcours innovant par alternance, proposé par les Arts et Métiers. 
Notre parcours académique est varié. Certains parmi nous étaient universitaires, d'autres techniciens supérieurs ou étudiants en classe préparatoire. 
Cependant, une passion commune nous caractérise avant tout : la musique. 
Nous croyons fermement que la clé de notre succès réside dans cette union unique de nos compétences complémentaires et de notre passion commune. 
Nous sommes aujourd'hui rassemblés autour d'un même objectif : repousser les frontières de l'innovation.

« En intégrant nos savoir-faire techniques tels que la mécanique, la conception, l'électricité, le design, nous avons pu mener ce travail de création à bien.

Comment avez-vous eu l’idée de créer Gpulse ?

Étant tous des guitaristes plus ou moins expérimentés, il nous est arrivé de vouloir faire des concerts improvisés au cours de nos soirées à la campagne. Mais nous étions rapidement ramenés à la réalité : campagne, nature et électricité ne font pas toujours bon ménage. Il fallait trouver une solution. 

Et c’est là que le « Projet innovation » proposé dans le cadre de notre formation aux Arts et Métiers a fait son entrée. Nous avons eu l’idée de reconnecter les gens avec la musique tout en gardant à l'esprit les enjeux environnementaux actuels. Alors, nous avons fait d’un problème, la frustration de ne pas pouvoir jouer facilement de la guitare électrique dans tous les environnements, une solution écologique et durable.

En quoi consiste Gpulse ?

L'idée est née du besoin de centraliser tout l'équipement d'un guitariste électrique, normalement très encombrant et difficilement transportable, dans un espace très compact, celui du corps de la guitare. Le tout sans sacrifier la qualité sonore. 
Si vous demandez à un guitariste électrique pourquoi il ne transporte pas toujours sa guitare avec lui, il vous dira probablement qu'il n'a pas envie de porter un chariot avec sa batterie et son ampli qui pèsent 30 kilos à la plage, en forêt ou même lors de la Fête de la musique, qui d’ailleurs, approche à grands pas. 
Techniquement parlant, nous gardons le même fonctionnement qu’une guitare classique avec ampli, pré-ampli et haut-parleur, tout en conservant le signal analogique, mais nous envisageons certainement un deuxième modèle avec du signal numérique.

Pourquoi avoir donné ce nom à votre projet ?

Gpulse, c’est un nom vibrant qui fait écho à la sensation que l'on ressent lorsqu’on joue de la guitare.

Quel est l’apport de votre formation Arts et Métiers dans cette expérience ? 

En intégrant les Arts et Métiers, nous avons cherché à conjuguer la qualité du travail manuel et son soutien par la théorie. La formation par apprentissage a été un véritable atout, car elle nous a permis de pallier notre manque de formation pratique et de nous confronter à des situations réelles en entreprise. 
C'est surtout la spécialisation en mécatronique lors de notre dernière année de cursus qui nous a ouvert les yeux sur l'univers de la conception pluridisciplinaire et la gestion de projet d’ingénierie. Cette expérience enrichissante a été essentielle pour développer nos compétences et affiner notre vision du monde professionnel.

Notre formation a été bénéfique sur toute une série d'éléments. Par exemple, nos cours en fabrication, en CAO, sur les simulations vibratoires et de résonance nous ont permis de dimensionner l’ampli, le haut-parleur. Notre formation en gestion de projet nous a été également extrêmement utile en termes d’organisation, de distribution et de suivi des tâches. 

Comment vous projetez-vous après votre diplôme ? 

L'idée de ce projet prometteur nous a immédiatement séduits. Qu'il remporte ou non le concours d'innovation, nous étions déterminés à investir notre temps et nos compétences dans cette aventure, riche en apprentissages et en enseignements. 
Le point culminant a été de remporter le Grand prix Innovation du jury et le Prix du public qui nous a montré la résonance que notre projet pouvait avoir sur un public varié. 
Tous les étudiants et les membres du jury ont été séduits par le projet et nous avons reçu beaucoup d’encouragements et de conseils. 
Beaucoup de personnes nous ont montré leur intérêt en proposant même d’investir dans notre entreprise.

Nous envisageons sérieusement de poursuivre dans cette direction. Pour l'instant, notre priorité est de développer un nouveau prototype, plus abouti et techniquement supérieur. 
L'objectif est de renforcer nos connaissances tant sur le plan théorique que sur le plan pratique concernant le couplage électronique-acoustique de la guitare. L'aspect du traitement du signal est également crucial et complexe à maîtriser. 
C’est seulement avec ces compétences complémentaires que nous pourrons prendre les meilleures décisions pour Gpulse !

Des conseils pour les personnes intéressées à porter un projet, à se lancer dans la création d’une start-up ? 

Notre expérience, même limitée dans le domaine, nous permet de témoigner que la clé de notre succès réside dans le choix d’un projet réellement innovant. Ce challenge a agi comme un tremplin avec le soutien de personnes expérimentées dans le domaine, et une équipe motivée. 
Faire des affaires avec des amis peut s'avérer complexe, mais lorsque tout le monde est pleinement engagé, la qualité des résultats n’en est que décuplée.

Si vous souhaitez nous accompagner au royaume de l'innovation, n'hésitez pas à nous suivre sur Instagram : @gpulse_official ! 

Dernières actualités

Guillaume Matéo, ingénieur chez MBDA a suivi le Post Diplôme BAC+6 AERONAUTICAL AND SPACE PROJECT MANAGER en 2022-2023. Découvrez son témoignage et ses conseils.

Formations

Retrouvez toutes les informations sur la rentrée de l'année universitaire 2024-2025 pour chaque campus & instituts Arts et Métiers ! 

Actualité, Formations

Retrouvez toutes les informations sur les permanences pendant la période estivale 2024 : vœux, résultats, affectations, inscriptions, ...

Formations

La première édition du challenge Gadz’innov s’est tenue les 10, 11 et 12 juin 2024 sur le campus Arts et Métiers de Lille !

Actualité, Développement durable, Formations, Entrepreneuriat, Innovation, Vie étudiante